Hommage à Charles Létoffé (1896-1979): Cérémonie d’un Juste parmi les nations – Soissons 10 décembre 2017.

02 Monsieur Saada ministre d'Israel

Cérémonie des Justes parmi les Nations en l’honneur de Charles Létoffé. Hôtel de Ville de Soissons Dimanche 10 décembre 2017.

    Il y a des jours, ou plutôt des heures suspendues, où se percutent passé, présent, futur, où se chahutent sensations et commémorations. Cette heure intemporelle, j’ai eu le privilège de la vivre lors de la cérémonie d’un Juste parmi les nations en ce dimanche 10 décembre 2017, à 11 h. dans la grande salle de l’Hôtel de Ville de Soissons. On décernait, à titre posthume, la médaille des Justes à Charles Létoffé (1896-1979), policier, sauveur de Juifs dans la cité du Vase pendant l’Occupation nazie.
C’était la troisième cérémonie à laquelle j’assistais depuis 2013. Mais celle-ci avait une intensité particulière puisqu’en 2015 j’avais déposé le dossier de ce gardien de la Paix au comité Yad Vashem à Paris puis à Jérusalem pour que son nom soit gravé dans notre Mémoire collective. Titre suprême validé en décembre 2016, la cérémonie était programmée pour ce dimanche 10 décembre 2017.

   Comme à chacune de ces cérémonies, le prélude entonnait la chanson de Jean Ferrat « Nuit et Brouillard ». S’ensuivait un mot du maire Alain Crémont. Bernard Létoffé, 81 ans, fils de l’agent honoré, évoqua ensuite avec une sobriété et une dignité à l’image de son père, l’histoire de son papa, soldat de 14-18, son parcours de policier entre les deux guerres et son engagement dans le Résistance pendant l’Occupation. Lui-même et les représentants du Yad Vashem me firent l’honneur de prendre la parole et de raconter les faits qui justifièrent le titre de Juste à Charles Létoffé. Devant une salle remplie d’une centaine de personnes, entouré de 18 portes-drapeaux aux couleurs tricolores et du drapeau d’Israël, en présence de Daniel Saada (Ministre et directeur du Service économique et scientifique de l’Ambassade d’Israël), du député de la circonscription soissonnaise, Marc Delatte, de Bernard Létoffé et de son épouse Ginette, de Claudine Katz, née Knoll, enfant cachée et sauvée, je relatais l’histoire des familles juives Knoll, Glas et Otchakowski qui durent leur salut aux actes du policier et de sa conscience révoltée.

     Puis, Claudine Katz-Knoll prit la parole,émue jusqu’aux larmes. Son émotion mise à nue pénétra chaque personne présente dans la vaste salle.

05 Claudine K enfant sauvé

Discours de Claudine Katz, née Knoll.

     J’avais à peine glissé mon mouchoir humidifié dans ma poche qu’on appela mon ancienne élève, Manon qui participa à l’un de mes itinéraires de Mémoire en 2015/2016 : Des enfants dans la Nuit. Elle s’approcha du pupitre pour faire lecture d’une lettre que j’avais reçue la semaine dernière, d’outre-Atlantique. Elle fit lecture d’un hommage bouleversant de l’une des filles de Claudine qui vit au Canada et ne put se joindre à nous aujourd’hui.

     Lettre diaporama de Patricia Loeb Katz, Montréal – Canada. Petite-fille de Charles et Hélène Knoll, fille de Claudine et Jacques Katz.

     Puis, c’était autour de Narjiss, une de nos élèves de terminale. Elle lut le poème « Le Badge » d’Albert Pesse. Le ton et l’éloquence de son verbe étaient si exceptionnel que je  ressortis mon mouchoir submergé.

La clôture de la cérémonie enchaina Le Chant des Partisans, l’Hatikvah (l’hymne national israélien) et La Marseillaise.

A propos Stéphane Amélineau

Professeur documentaliste au lycée de Saint-Rémy à Soissons (02- Aisne), depuis 2007.
Cet article a été publié dans Actualités, Famille Knoll, L'agent Charles Létoffé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s