Cérémonie, conférence et publications

       Dimanche 10 décembre 2017, Yad Vashem et la ville de Soissons honoreront la mémoire du policier Charles Létoffé (1896-1977) en son Hôtel de ville. C’est le 68è Juste parmi les nations des forces de Police et de Gendarmerie de France qui sera élevé à la plus haute distinction civile de l’État d’Israël.

          Le Comité français du Yad Vashem m’invite à prononcer quelques mots sur les faits qui m’ont permis d’instruire ce dossier à partir de mes recherches archivistiques depuis 2012 et ma rencontre avec des témoins bénéficiaires de ces sauvetages ainsi que du propre fils de l’agent salvateur, Bernard Létoffé, né en 1936. Sa confiance en mes travaux et son amitié sincère ont décuplé mon énergie à rendre justice à cette conscience révoltée contre la déportation d’innocents.

         Toujours à la demande du Comité, une élève de terminale scolarisée dans mon lycée, courageuse et méritante, m’accompagnera pour lire un poème : Le badge d’Albert Pesses. Nous aurons aussi l’immense honneur d’entendre la dernière bénéficiaire encore en vie du sauvetage de Charles Létoffé, Claudine Katz, née Knoll. C’était un bébé en juillet 1942 quand le policier prévint son papa de fuir sur le champ avant une arrestation imminente.

Carton d'invitation

Carton d’invitation du Comité français du Yad Vashem et de la Ville de Soissons pour la Cérémonie de remises du diplôme et de la Médaille des Justes parmi les nations, à titre posthume, à Charles Létoffé : Dimanche 10 décembre 2017.

Dimanche 17 décembre 2017, la Société Archéologique et Historique de Soissons m’invite à faire une conférence à partir de 15h. à l’auditorium du centre culturel du Mail. J’aurais l’immense plaisir d’être accompagné de Philippe Weyl, responsable de la collection « Témoignages de la Shoah » pour la Fondation pour la Mémoire de la Shoah qui a édité et publié mon livre en juin 2017.

Société historique de Soissons

            Pour information, deux médias, de la presse professionnelle (Enseignement Catholique Actualités) et de la presse locale (Le Vase Communiquant), ont publié ces deux articles en novembre 2017. Merci de leur sincère soutien à cette Mémoire.

Article ECA du 14 novembre 2017

Le Vase Communiquant n°238

Le Vase Communiquant n°238 du 20 novembre 2017.

A propos Stéphane Amélineau

Professeur documentaliste au lycée de Saint-Rémy à Soissons (02- Aisne), depuis 2007.
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s